Atelier – Accroître la résilience des populations face aux effets du changement climatique

Atelier – Accroître la résilience des populations face aux effets du changement climatique
“Accroître la résilience des écosystèmes et des communautés par la restauration des bases productives des terres salées”. C’est le thème de l’atelier de lancement qui s’est déroulé ce mardi 13 octobre 2020 où Mme Sylla Aïssata Sall, coordonnatrice de l’unité finances climat au niveau du Centre de suivi écologique (Cse).a détaillé ledit projet. 
Avec ce projet le Sénégal va jeter les bases d’un renforcement de la capacité de résilience des communautés face à la problématique de la salinisation dans la zone du Sine Saloum en apportant une valeur ajoutée aux actions/interventions déjà en cours. notamment les départements de Fatick (Diouroup et Loul Sessène) et de Foundiougne (Djilor, Toubacouta, Keur Samba Guèye et Diossong).
 “Par rapport à ce projet, il faut dire que cela cale avec les priorités nationales parce qu’on parle de salinisation des terres, le Cse a fait un appel à candidature où on a reçu un nombre important d’idées de projet. Nous avons fait une évaluation en se conformant aux critères d’investissement du fond vert climat. C’est à la suite de cet appel que ce projet a été sélectionné . Nous avons fait un travail de mise à jour pour le rendre bancable. On a travaillé avec l’Institut National de Pédologie, l’UICN et l’ Ong Radib”, a-t-elle déclaré en marge de l’atelier. .

Objectif

“L’objectif de ce projet, c’est d’accroître la résilience à long terme des populations les plus vulnérables comme les départements de Fatick et Foundiougne, face aux effets du changement climatique. Tout en mettant l’accent sur tout ce qui est gestion de la problématique des terres salées dans cette zone où l’agriculture est vraiment très importante, du point de vue de l’économie. Par rapport à ce projet, il y a une gamme d’activités comme le renforcement de capacités, indiciduelle comme institutionnelle pour avoir une bonne connaissance et gérer la gouvernance climatique.”, a expliqué la coordonnatrice.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *