CDN en Côte d’Ivoire : experts et consultants pour consolider les rapports sectoriels

CDN en Côte d’Ivoire : experts et consultants pour consolider les rapports sectoriels
Après l’étape de la pré-validation, secteur par secteur, des rapports des parties prenantes et leur présentation au Cabinet de Monsieur le Ministre de l’Environnement et du Développement durable (MINEDD), l’équipe de Coordination du processus de révision des CDN mis en place par le ministère, a réuni lors d’un atelier l’ensemble des experts sectoriels impliqués pour la consolidation définitive de tous ces documents visant à rehausser les ambitions climatiques de la Côte d’Ivoire.
Cet atelier qui se tient du 24 au 26 mars 2021, dans la cité balnéaire de Grand-Bassam, vise la consolidation, la validation desdits rapports et à susciter une appropriation nationale des résultats escomptés. Il porte sur les rapports du volet Atténuation (Energie, Agriculture, Foresterie et Autres utilisation des Terres (AFAT), Déchets) et le rapport du volet Adaptation. Il faut noter que dans le cadre de la révision des CDN de la Côte d’Ivoire, plusieurs experts internationaux et nationaux ont été recrutés pour conduire des études techniques, assorties de propositions de mesures d’atténuation et d’adaptation aux effets des changements climatiques. La finalité étant de réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et d’améliorer la résilience des populations face aux effets néfastes de changement climatique.
Une cérémonie d’ouverture, présidée par Parfait Kouadio, Directeur de Cabinet Adjoint, représentant le Ministre de l’environnement et du développement durable, a marqué cette importante activité à laquelle ont pris part, monsieur Assié Richmond, Coordonnateur du projet CBIT qui représentait la Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Côte d’Ivoire et de madame Milicia Vukadinovic, représentant la Coopération Allemande, le GIZ.
La Côte d’Ivoire bénéficie de l’appui de plusieurs partenaires techniques et financiers, dans le cadre de la révision de ses CDN. Il faut citer dans ce champ, le Bureau International du Travail (BIT), l’organisation des nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ONU-Environnement, la Banque Africaine de Développement (BAD), le Fonds des Nations Unies pour l’Equipement (UNCDF), la Coopération Allemande (GIZ), le Ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement, l’Union Européenne (UE), le NDC Partnership, l’Agence Française de Développement (AFD), et l’Agence espagnole de la Coopération et du Développement International (aecid).
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *