Danemark – Massacre de 300 baleines pour fêter une…

Danemark – Massacre de 300 baleines pour fêter une…

Malgré les restrictions dues à la pandémie de Covid-19 et les dures critiques internationales, la mer des îles Féroé est de nouveau devenue rouge suite au massacre impitoyable et cruel de plus de 300 baleines.

Par une déclaration publiée le 07 juillet, le ministre de la pêche des Îles Féroé, Jacob Vestergaard, a autorisé la chasse controversée et sans pitié.

Faisant partie de l’absurde tradition annuelle des îles Féroé, archipel autonome du Danemark, les habitants de ces îles se «réjouissent» chaque été de mener à bien ce terrifiant rituel centenaire appelé «Grindadráp».

Argumentant qu’il s’agit d’une tradition qui dure depuis plus de 1200 ans, les participants sadiques et psychopathes trompent et encerclent les cétacés innocents pour finalement les tuer lors d’un massacre sanglant et sans âme qu’ils mènent avec tout le luxe de la cruauté pour mieux profiter de la souffrance des animaux.

Cet «amusement» macabre est décrit à l’étranger comme une «barbarie inutile», où même les enfants interviennent puisque les insulaires soutiennent absurdement que, comme rite d’initiation masculine, un garçon doit tuer un dauphin ou une baleine, mais le pire c’est qu’ils ont l’approbation des autorités puisqu’elles continuent à autoriser ces meurtres ignobles et qu’il n’y a personne pour les arrêter.

Il est abominable et honteux de voir que l’être humain est capable de commettre ces meurtres avec froideur et indifférence et sans aucun remords envers ces animaux extraordinaires et prodigieux qui, depuis 60 millions d’années, habitent, de pôle en pôle, toutes les mers du monde. monde et qui souhaitent seulement vivre en paix, intégrés dans l’harmonie naturelle.

L’humanité destructrice est prête à aller jusqu’au bout en maintenant des attitudes dégradantes contre d’autres êtres innocents, en profitant des animaux, en les torturant et, pire encore, en s’amusant avec, confirmant ainsi son manque d’amour pour la vie, provoquant que la Sixième Grande Extinction, déjà bien entamée, arrive à son terme de manière imparable.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *