Décharge sauvage de Bakhia de Touba: A la quête d’une ressource

Décharge sauvage de Bakhia de Touba: A la quête d’une ressource
“Cette photo capture une activité quotidienne dans une décharge sauvage dans la ville Sainte de Touba. Cette femme collecte et trie les déchets plastiques puis les conditionne avant de les revendre aux opérateurs. Une activité génératrice de revenus pour un groupe de femmes fréquentant la décharge. A travers cette action, cette femme oeuvre également contre le péril plastique et son incidence sur l’environnement. Pour rappel, il existe une loi stricte et en vigueur au Sénégal depuis début 2020.
A travers ce geste la chaîne de valeur du recyclage et de la valorisation des déchets plastiques est une réalité encore inconnue du public.
Mon cliché traduit cette idée et c’était à l’occasion d’une série de rencontres des acteurs de cet écosystème des déchets dans ville de Touba ciblée dans le cadre d’un projet de valorisation des déchets plastiques avec l’Institut Mondial pour la Croissance Verte. L’action de collecte est hautement importante et symbolique pour la planète car on le sait, à travers la valorisation au bout d’une solution technologique permet d’évaluer le nombres de tonnes d’émission de CO2. “
Falilou Cisse
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *