Ecologie – Joe Biden veut un plan de relance vert de 2000 milliards de dollars

Ecologie – Joe Biden veut un plan de relance vert de 2000 milliards de dollars

Après les quatre années de défiance de Donald Trump à l’égard des problématiques environnementales, la situation pourrait évoluer. Joe Biden affiche sa volonté de prendre le contre-pied de son prédécesseur sur les questions environnementales. Le démocrate a annoncé qu’il rejoindrait l’Accord de Paris. De plus, Joe Biden a affirmé vouloir atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 et une production d’électricité décarbonée en 2035. 

Après les quatre années de défiance du président sortant à l’égard des problématiques environnementales, la situation pourrait évoluer. Durant sa campagne, Joe Biden a affiché sa volonté de prendre le contre-pied de son prédécesseur sur les questions environnementales. Et cela lui a permis de remporter de nombreux suffrages. « Biden a gagné en partie grâce aux électeurs pour le climat. Il a reçu des dons importants de la communauté des défenseurs du climatt », affirme Leah Stokes, professeure adjointe à l’Université de Californie (Santa Barbara).

En effet, le démocrate a multiplié les annonces, notamment en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. L’une des plus symboliques a été faite sur son compte Twitter, le 4 novembre dernier. « Aujourd’hui, l’administration Trump a officiellement quitté l’Accord de Paris. Et dans exactement 77 jours, l’administration Biden le rejoindra », a-t-il déclaré. De plus, Joe Biden a affirmé vouloir atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cette volonté d’engagement américaine en faveur du climat s’accompagne d’un programme de politique écologique inédit.

Un plan de relance vert de 2000 milliards de dollars

Joe Bien veut massivement investir pour la transition écologique de son pays. En plus du plan de relance déjà annoncé, chiffré à 1.900 milliards de dollars (1.568 milliards d’euros), Joe Biden compte présenter au Congrès le mois prochain un grand plan de relance verte doté d’une enveloppe de 2.000 milliards de dollars (1.650 milliards d’euros) en quatre ans.

Ce plan visera à mettre les États-Unis sur la voie de la neutralité carbone d’ici 2050 en créant des millions d’emplois. Il comprendra notamment des propositions pour une électricité 100% décarbonée d’ici à 2035. Ainsi, Joe Biden se distingue du président sortant qui avait demandé au Congrès de réduire de 72% le financement des énergies renouvelables pour le budget 2018.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *