Actualité de l'environnement du Sénégal

Environnement – La revue de presse du mardi 03 mars 2020

Environnement – La revue de presse du mardi 03 mars 2020

L’actualité principale est le premier cas confirmé du Coronavirus au Sénégal qui va impacter sur tous les secteurs. Le Chef de l’Etat, Macky Sall a pris les devants en donnant des instructions au ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr et exhorte les autres à le soutenir pour éradiquer cette épidémie qui a fait plus de trois mille (3000) morts dans le monde. Le Sénégal est le sixième pays africain à être touché après l’Égypte, l’Algérie, le Nigeria, le Maroc et la Tunisie. Une étude montre qu’il y a 90 160 cas, dont 3 079 décès, dans 73 pays et territoires. Quelque 1 906 nouvelles contaminations et 83 nouveaux décès ont été recensés depuis le décompte entre le 1er et le 02 mars 2020.

Avec une note assez gaie, Kritik (page 06) opte pour un « Sénégal vert, Horizon 2035), tel est le souhait que nourrit Mamadou Sakho pour le Sénégal en général, et pour la ville de Dakar en particulier. Des parcs à Dakar, une verdure qui sera mise en valeur dans tout le Sénégal, l’aménagement du territoire, tout cela est évoqué dans son film « Sénégal vert, horizon 2035 », projeté ce samedi. Pour rester dans la logique de l’écologie, le film a été projeté avec de l’énergie renouvelable, un système de projection qui marche avec une personne qui pédale un vélo, et ainsi produire de l’électricité.

Le Soleil (page 11) revient sur le Salon international de l’Agriculture où la délégation sénégalaise a fait une belle moisson. Pour cette 57ème édition, plus de trois mille (3000) visiteurs ont été enregistrés au stand du Sénégal où les exposants ont pu réaliser de bonnes affaires aussi bien en termes de vente que de partenariat noués. A la même page, l’astre national parle du changement climatique et la sécurité routière qui a vu le Sénégal exposer sa stratégie à Genève. La délégation sénégalaise a insisté sur la « recherche de solutions innovantes et efficientes pour promouvoir les transports intérieurs tout en relevant les défis climatiques et environnementaux. Il a rappelé que 80% des déplacements motorisés à Dakar, qui concentre 25% de la population et plus de 60% des activités économiques, sont réalisés par transport public, malgré la forte congestion automobile ».

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.