Actualité de l'environnement du Sénégal

Financement: Le Président de la CMAE met la pression sur les pays développés

Financement: Le Président de la CMAE met la pression sur les pays développés

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), Abdou Karim Sall, a fait le bilan des échanges au cours de ce sommet, réitère sa volonté et celle du chef de l’État à maintenir la dynamique de faire accepter la spécificité de l’Afrique face aux enjeux climatiques. C’était en marge de la restitution des conclusions de la COP 26 qui s’est tenue à Glasgow du 1er au 13 novembre derniers.

 « Nous avons demandé à ce que l’adaptation soit traitée de la même manière que l’atténuation. Parce que l’Afrique est vulnérable face aux effets des changements climatiques et elle n’est pas forcément responsable de cette situation. Les pertes et préjudices sont des événements qui surviennent de manière imprévisible et qui impactent les populations« , a fait savoir Monsieur Abdou Karim Sall.

 

Mise en place d’un fonds

Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) qui croit dur comme fer qu’un fonds doit être mis en place pour jouer sur cette intervention de facteurs naturels inattendus sur l’environnement affectant les pays africains. c’est dans cette lancée qu’il prône une démarche solidaire pour soutenir es pays africains qui n’ont pas les moyens appropriés pour lutter efficacement contre ces phénomènes liés aux changements climatiques.

editor

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.