Actualité de l'environnement du Sénégal

Intégration de l’éducation au changement climatique dans le système sénégalais

Intégration de l’éducation au changement climatique dans le système sénégalais
Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD), en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD), a lancé, ce jeudi 20 mai 2021 à Dakar, la stratégie Adapt’Action. Au nom de Monsieur Abdou Karim Sall, Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Monsieur Gora Niang, Directeur du CEFE, a présidé la cérémonie officielle.
L’initiative Adapt’Action est conçue pour concrétiser l’Accord de Paris sur le climat en appuyant la mise en œuvre des composantes relatives à l’adaptation des contributions déterminées au niveau national (CDN). l’Agence française de développement (AFD), est engagée au côté du Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) et des ministères sectoriels de l’Education nationale (MEN), de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), et de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion (MEFPAI), en partenariat avec les acteurs du secteur, à élaborer une stratégie nationale pour l’intégration des enjeux climat, notamment de l’adaptation au changement climatique dans le système éducatif du Sénégal.

En ratifiant l’Accord de Paris, et en soumettant sa contribution déterminée au niveau national (CDN) actualisée fin 2020, le Gouvernement du Sénégal s’est engagé, non seulement à contribuer à l’effort collectif de réduction des gaz à effet de serre (GES), mais également à identifier les mesures et actions nécessaires pour s’adapter aux impacts actuels et futurs du changement climatique.
S’inscrivant dans le sillage du Plan Sénégal Emergent (PSE), la CDN du Sénégal identifie les secteurs les plus vulnérables, et prioritaires en termes d’adaptation au changement climatique : agriculture, élevage, pêche, ressources en eau, inondations, santé, gestion du littoral et biodiversité.
L’intégration opérationnelle des enjeux et pratiques de l’adaptation aux changements climatiques dans les stratégies et les programmes de l’école sénégalaise est donc un défi majeur qui offre, néanmoins des opportunités déterminantes pour la formation et l’emploi des jeunes et pour une transition juste, résiliente et créatrice d’activités.
Il s’agira, dans le cadre de cette intiative, de renforcer les compétences des acteurs et de promouvoir ces compétences comme opportunités durables de développement sobre en carbone et résilient face au changement climatique.
editor

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.