Journée de l’Arbre – Colonel Baydi Bâ: “Il nous sera facile de développer la politique du Chef de l’Etat”

Journée de l’Arbre – Colonel Baydi Bâ: “Il nous sera facile de développer la politique du Chef de l’Etat”

En marge de la Journée de l’Arbre célébrée ce dimanche à Diamniadio, le Directeur général des Eaux et Forêts, Baydi Bâ a estimé que la mission assignée par le Chef de l’Etat, Macky Sall sera “facile à réaliser d’autant que ses services ceinturent le Sénégal dans toute sa profondeur”. 

“Aujourd’hui, nous savons tous que nous avons des villes où c’est le bouton qui domine. Ce qui n’est pas joli à voir. Ce serait bien qu’on ait des villes vertes, des villes écologiques. C’est-à-dire des villes où il y a un aménagement paysager qui prend en compte le bâti et la verdure. Cette idée du Chef de l’Etat consistant à inclure parmi les conditions, les critères d’obtention du permis de construire de planter de arbres, de facto, avant de commencer la construction, le végétal est déjà pris en compte. C’est une très bonne idée, maintenant dans les concessions, nous avons besoin d’arbres ombragés devant nos maisons car cela participe au cadre de vie. Dans les villes, les communes, les axes routiers, les grandes artères, peuvent être reboisés en arbres ombragés, en cocotiers, en palmiers”, a révélé le Directeur des Eaux et Forêts.

Les Eaux et Forêts, cette ceinture verte du Sénégal

Cette idée noble et généreuse , les services des Eaux et Forêts, en rapport avec l’Agence de Reforestation vont la mettre en oeuvre à travers tout le Sénégal, surtout que nous Direction des Eaux et Forêts, sommes dans les 14 régions, dans tous les départements, les arrondissements et les gros villages. Cela veut dire qu’il nous est facile aujourd’hui de développer cette politique du Président de la République, jusqu’au niveau le plus bas”, indique-t-il.

Le matériel de protection d’abord, les arbres ensuite

“Quand vous venez dans nos services pour demander des arbres pour la devanture de vos maisons, il faut d’abord nous montrer les gabions de protection. Même si cela concerne des mairies et autres institutions, il faut que l’on voie et sache que vous avez d’abord le matériel adéquat  à la protection des plants”, a conclu le Colonel Baydi Bâ.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *