Kevin Rest: « Biophilia vise à mettre en avant les savoirs traditionnels locaux »

La rencontre entre Kevin de Biophilia et de la directrice des écovillages, Karine Fakhoury, il y a trois ans, n’a fait que renforcer les convictions du premier nommé sur les bienfaits du Tolou Keur, un programme gouvernemental. 

« Biophilia est une association qui vise à mettre en avant tous les savoirs traditionnels locaux, mais aussi les bonnes pratiques pour la terre et les hommes. Elle touche à l’habitat, à l’environnement , à la transformation de produits et à tout ce qui est bon pour la santé », a expliqué Kevin, le président de l’Association Biophilia.

A l’en croire, il a grandi au Sénégal, dans la nature et il a vu des « forêts se régénérer. Dès le bas âge, j’ai eu la passion et le cœur pour savoir ce qu’est une forêt et comment elle peut reprendre vie. A partir, j’ai su que vais en faire mes missions premières, essayer de reforester  un maximum d’endroits au Sénégal », s’est-il réjoui.

Sa rencontre avec la directrice des écovillages, Karine Fakhoury, il y a trois ans, l’a réconforté dans ses options. « Quand elle m’a parlé du programme Tolou Keur qui est un programme gouvernemental auquel j’adhère totalement », dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *