Lutte contre le réchauffement climatique: L’engagement du Sénégal pour une décarbonisation en profondeur

Lutte contre le réchauffement climatique: L’engagement du Sénégal pour une décarbonisation en profondeur

Dans le cadre de promouvoir un développement bas Carbone et résilient . Un projet dénommé “Deep Decarbozation pathways au Sénégal” a été signé ce matin entre le ministre de l’environnement et du développement durable Abdou Karim Sall et AFD( Agence Français de Développement) et ses partenaires tels I DDRI (Institut des Relations Internationales et du Développement Durable et de Enda Energie. Selon ministre Abdou Karim Sall ce projet vise á réduire les gaz a effet de serre au Sénégal et ce va durer 3 ans

Financée dans le cadre de la Facilité 2050, mise en place par l’Agence Française de Développement (AFD) lors du One Planet Summit de décembre 2017, organisé par le Président de la République Française, cette initiative constitue, selon le directeur de l’AFD Alexandre Pointiers, un outil innovant pour accompagner les pays en développement dans leur trajectoire de développement sobre en carbone et résilient aux effets des changements climatiques.

Cette cérémonie est l’occasion pour le ministre Abdou Karim Sall de rappeler que l’objectif principal de l’Accord de Paris dans lequel s’inscrit cette initiative est de renforcer la réponse mondiale à la menace du changement climatique en maintenant l’augmentation de la température mondiale à moins de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

 “Cette initiative vise aussi à accroître la capacité des pays à faire face aux impacts du changement climatique et à rendre les flux financiers compatibles avec un faible niveau d’émissions de gaz à effet de serre et un développement résilient aux effets adverses du changement climatique. Je nourris l’espoir que ce projet va ouvrir de nouvelles perspectives dans notre coopération déjà exemplaire en matière de la lutte contre le réchauffement climatique “, a déclaré Abdou Karim Sall.

Il est important de rappeler que l’atteinte de ces objectifs ambitieux, nécessite la mise en place d’un cadre de coopération en matière de transfert de technologie et un renforcement des capacités pour soutenir les pays les plus vulnérables, conformément à leurs propres objectifs de développement.

editor

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *