RESTITUTION DE LA COP 25 DE MADRID

RESTITUTION DE LA COP 25 DE MADRID

RESTITUTION DE LA COP 25 DE MADRID

Abdou Karim Sall magnifie l’expertise des négociateurs sénégalais

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable Abdou Karim Sall a présidé ce mardi 24 décembre 2019 à l’auditorium de son département l’atelier de restitution de la COP 25 qui s’est déroulée en Espagne, à Madrid du 02 au 13 décembre. Il est revenu sur les points forts de cette Conférence, notamment avec l’accord signé entre le Sénégal, le Fonds vert climat et la coopération allemande, Giz estimé à 16,5 milliards de francs CFA.

D’emblée, le ministre a salué la participation dynamique de l’Assemblée nationale, du Conseil économique social et environnemental (Cese), du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct), des ministères et de tous ceux qui y ont pris. « Je félicite aussi les négociateurs tant au niveau nation que régional d’autant qu’on avait une position panafricaine sur les questions qui étaient à l’ordre du jour », a-t-il déclaré lors de son face à face avec la presse.
Les questions essentielles étaient le marché carbone, le financement pour la lutte contre les effets climatiques, le Fonds d’adaptation, les Mécanismes de Varsovie sur les pertes et préjudices et sur l’article 6 de l’Accord de Paris. « Toutes ces questions ont été citées avec nos experts et ce n’était pas évident avec le contexte géopolitique dû au fait du retrait officiel des Etats Unis de l’Accord de Paris intervenu en 2015, à la Cop 21 », a révélé le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

L’atelier de ce mardi était tout tracé pour faire une évaluation et partager ce qui a été conclu comme accord à la Cop 25, a-t-il tenu à souligner. « On va continuer à suivre les questions précitées car la Cop 26 qui se tiendra en novembre 2020 en Ecosse, à Glasgow, pour que l’Afrique y trouve son intérêt surtout sur les changements climatiques ».
Accord de 16,5 milliards de francs CFA
Pour Monsieur Abdou Karim Sall, la Cop 25 n’était pas seulement une affaire de négociations, mais bien une occasion de discuter avec plusieurs partenaires techniques pour trouver des accords rentables. « Le Sénégal a obtenu un accord avec le Fonds vert climat et la coopération allemande Giz de 16,5 milliards de nos francs pour le projet des foyers améliorés pour la lutte contre la coupe de bois abusive. Ceci pour réduire les émissions du bois de chauffe qui sont génératrices de beaucoup de maladies, surtout respiratoires. Avec le Pse vert, qui est un référentiel du Plan Sénégal émergent prôné par son Excellence, le Président de la République, Macky Sall, le Sénégal est sur de bons rails », a-t-il ajouté.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *