Sibérie – Des cratères apparaissent suite à des étés “anormalement chauds”

Sibérie – Des cratères apparaissent suite à des étés “anormalement chauds”
Une invitation à la prudence qui n’empêche pas le spécialiste d’évoquer le rôle sans doute décisif du dérèglement climatique.
Fonte du pergélisol
Après des prélèvements effectués sur le terrain en 2017, son équipe a notamment pu effectuer des observations longues de plusieurs mois, recensées dans une étude publiée en juin dernier. Conclusion : « Des gaz, principalement du méthane, peuvent s’accumuler dans les couches supérieures du pergélisol [ces vastes étendues de sols gelées en permanence, parfois depuis des millions d’années, qu’on appelle aussi permafrost en anglais, ndlr], à la fois à partir des couches profondes de la Terre et de zones situées en surface. L’accumulation de ces gaz peut créer une pression suffisamment forte pour éclater et former le cratère. »
En clair, si le dérèglement climatique peut participer à la formation de ces cratères, c’est d’une façon à la fois indirecte… et très concrète : le pergélisol étant naturellement constitué de quantités importantes de méthane, c’est sa fonte de plus en plus rapide (on vous en parlait déjà ici ou là) qui entraîne une accumulation rapide de méthane à la surface, contribuant par la suite à l’apparition de ces cratères. 
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *